Julian Assange et ses vérités qui blesse

Posté par jilani le 20 novembre 2010

images.jpegInterpol a indiqué samedi avoir reçu de la Suède une « demande de mandat d’arrêt à fin d’extradition » (notice rouge) à l’encontre de Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks recherché dans le cadre d’une enquête pour « viol et agression sexuelle ».
« Interpol a reçu un mandat d’arrêt et une demande de publication de notice rouge émanant de son bureau central en Suède pour réclamer l’arrestation du fondateur de WikiLeaks Julian Assange », a annoncé l’organisation policière internationale dont le siège est à Lyon.
Interpol souligne toutefois ne pas pouvoir évoquer le contenu de cette notice rouge tant que la Suède ne l’aura pas autorisé à le faire.
La justice suédoise a ordonné jeudi l’arrestation de Julian Assange, Australien de 39 ans, à la suite d’une demande du parquet. Celui-ci avait alors annoncé s’apprêter à lancer un mandat d’arrêt international dans le cadre d’une enquête pour « viol et agression sexuelle » sur deux femmes en août en Suède.
Selon son avocat, Julian Assange, qui nie les faits, a fait appel vendredi après-midi de son mandat d’arrêt ordonné en Suède.
Cette requête, si elle n’est pas suspensive, va néanmoins entraîner la saisie rapide d’une cour d’appel, qui doit confirmer ou annuler le mandat d’arrêt.
Julian Assange se trouve en Grande-Bretagne selon un de ses collaborateurs.
Après avoir publié en juillet 77.000 documents secrets sur le conflit afghan, WikiLeaks a mis en ligne en octobre près de 400.000 rapports d’incidents qui montrent que l’armée américaine n’a « rien fait » pour empêcher des tortures commises par les forces irakiennes.
M. Assange avait qualifié cet été les accusations portées contre lui en Suède de « campagne calomnieuse », peut-être orchestrée par le Pentagone pour salir la réputation de son site.
Julian Assange, bête noire du Pentagone, pourrait devenir « l’homme de l’année » 2010 de l’hebdomadaire américain Time.

AFP

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Les masses arabes entre le marteau ‭des sionistes arabes et l’enclume des sionistes israéliens

Posté par jilani le 20 novembre 2010

Tant que nous avons entendu quelques-uns des dirigeants et responsables arabes qui stigmatisaient leurs adversaires dans certains pays arabes de « sionistes », en sachant qu’ils ne sont pas moins sionistes que leurs homologues sionistes israéliens, c’est-à-dire, nous, en tant que peuples, nous avons maintenant face à deux types de sionistes, les sionistes Arabes, et les sionistes Israéliens.

Je crois fermement qu’à partir de maintenant, chaque utilisation de « sioniste » ne signifiera pas forcement les «sionistes israéliens », mais « le sionistes arabes », qui sont devenu plus pénible et meurtrier.

 

Si on vérifions la situation générale arabe depuis que les soi-disant « MODÉRÉS » ont pris l’arène , nous constaterons que les insultes traditionnelles de sionisme israélien, va disparaître du catalogue politico-médiatique qui sera bientôt remplacé par « sioniste » arabe, qui sera le plus amère d’y s’habitueraient les masses arabes.

 

Si vous demandez à certains Yéménites, surtout dans le Sud: « selon vous que préfériez-vous, le régime du président Ali Abdullah Saleh, l’arabe, ou le régime sioniste? répondriez sans hésitation qu’ils préfèrent les » sionistes israéliens » que les sionistes du Yémen du Nord.

 

 Bien que les nouvelles visitent de hauts responsables irakiens en Israël, y compris les islamistes alliés de l’Iran, il y a quelques jours pour discuter de la formation du gouvernement irakien, a étonné beaucoup dans le monde arabe, mais que les nouveaux dirigeants de l’Irak ne diffèrent pas beaucoup de leurs homologues abrités sous une obsolète tente, celle de la ligue arabe.

 

Les relations ‭des ‭États ‬arabes ‭et Israël ‬sont ‭de ‬plus ‭en plus‬ « chaudes » que les ‬ relations ‭ des États arabes ‬les uns des autres. Par exemple les liens du Caire à Tel Aviv, ‭beaucoup mieux que ses relations avec la Syrie ou l’Algérie.

 

L’ouragan est encore en dormance, mais pour combien de temps?

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Déclaration Balfour et ses répercussions tragiques

Posté par jilani le 2 novembre 2010

L’événement qu’a vécu le peuple palestinien est tragique et inégale au sens du mot, à cet occasion amère de l’anniversaire du quatre-vingt-treizième de la Déclaration Balfour, ce jour de 1917 qui, est encore condamné par le peuple palestinien et sera rejetée parce que la promesse a été émise d’une part, par ceux qui ne possèdent la terre et l’ont donné à ceux qui ne méritent pas .. cette promesse est contraire à toutes les normes et conventions internationales et les principes des droits de l’homme et que cette promesse est illégale et inacceptable par les masses populaires de la région.

Depuis la Déclaration de Balfour a commencé la Nakba palestinienne et la tragédie palestinienne est toujours en cours et en continuité, ses retombées néfastes en premier lieu étaient sur la totalité du monde arabe (qui a engendré une dictature publiquement hostile pour consommation interne, alliée discrètement au projet sioniste) et les palestiniens dans tous les territoires palestiniens occupés et de la diaspora.

Il est temps pour les Britanniques d’assumer leurs responsabilités envers le peuple palestinien et de soutenir sa juste cause, comme le premier pays responsable de la tragédie et à reconnaître la grave erreur commise contre le peuple palestinien. De soutenir son droit légitime au retour de ceux qui ont été déplacées depuis 1948 conformément à la Résolution 194 et à établir son Etat indépendant avec une pleine souveraineté sur les frontières de Juin 1967, avec Jérusalem pour capitale et la libération des prisonniers et les détenus.

La responsabilité incontournable, de la communauté internationale et les parrains du processus de paix et les États-Unis et les acteurs régionaux dans le monde, notamment l’Union européenne afin de parvenir à la réalisation de la justice internationale et de permettre au peuple palestinien d’exercer ses droits inaliénables et équitable.

cette date fatidique de Novembre 1917 a été une journée mémorable dans l’histoire du peuple palestinien en particulier et la région arabe en général. Cette promesse « criminelle » et ses conséquences exigent de la Grande-Bretagne de fournir des excuses claires pas seulement au peuple palestinien, mais à tous les peuples de la région, et pleine compensation pour les dommages causés au cours des 93 années de souffrances.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

 

Europe Ecologie - Canton Sa... |
aidedeveloppementafrique |
rouletabille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Socialiste Socialisant
| POUR LE GRAND MAGHREB...!
| presidentielles 2012